La métaphore de la NOUVELLE pandémie

Dernière mise à jour : 10 févr.

"Une nouvelle épidémie inquiétante de papillomavirus!


Le papillomavirus est un virus très contagieux, il touche les hommes et les femmes dans le monde entier. Il existe à peu près 200 variants. La personne contaminée est souvent assymptomatique mais parfois, le virus se manifeste en verrues sur les organes sexuels. Chez la femme, il est responsable de cancer du col de l’utérus...

Depuis quelques mois, le nombre de cancers et de verrues associées à ce virus explosent dans le monde. Le vaccin que l’on a fait aux jeunes femmes ne fonctionne plus et l’immunité collective n’est pas atteinte.

La contagion se fait par les rapports sexuels tout comme par l’échange de fluide. Une protection mécanique comme la capote ne suffit plus. Les mains sont les vecteurs principaux de ce virus. La femme ne peut contaminer un homme que s’il y a pénétration.

Bonne nouvelle, le gouvernement a montré une étude prouvant que c’étaient les hommes non circoncis qui propageaient le virus...même s’ils sont assymptomatiques.

De plus en plus de femmes contaminées dénoncent leur ancien partenaire ou l’actuel de leur avoir transmis ce virus. La folie commence... Les procès sont en cours et le tracing se met en place dès qu’une femme est contaminée, elle doit révéler le nom de tous ses partenaires sexuels sur les cinq dernières années.

Pour remédier à cette épidémie très contagieuse surtout par les mains quand l’homme passe aux toilettes, la société offre une circoncision gratuite pour prévenir l’ampleur de l’épidémie.

Le nombre de cas positifs de papilloma (assymptomatiques, avec verrues ou cancéreux) ne cesse d’augmenter dans la société.

Il faut maintenant un test PAPI négatif pour les hommes comme pour les femmes pour aller à la piscine, au sauna, pour aller au restaurant ou dans tout autre endroit ou la personne est sensée utiliser les sanitaires sauf bien sur pour les circoncis..

Pour les hommes, des centres de circoncision ont été installés un peu partout sur les places publiques pour éviter l’engorgement des hôpitaux.

Les hommes circoncis sont reconnus Safe immédiatement et n’ont pas besoin d’un test PAPI négatif.

Pour les autres, ils ne peuvent pas entrer dans les restaurants ou les lieux culturels et doivent manger en terrasse sauf en présentant un test PAPI négatif ou une preuve de circoncision.

Les centres mobiles de circoncision sont très performants : en une heure avec prémédication de crème anesthésiante trois heures avant, l’opération est terminée sans anesthésie générale...

On s’étonne que beaucoup ne veulent pas suivre les directives du gouvernement et s’isolent chez eux pour éviter tout risque de dénonciations de femmes qu’ils auraient un peu trop malmenées...ou même devoir répondre à la question : « Alors, t’es circoncis ? »


Toute ressemblance avec des faits réels est purement fortuite..."


Parfois une métaphore peut être plus explicite que des arguments... Réveillons-nous ensemble!


8 vues0 commentaire