top of page

Et si la résilience était un état d’amour de soi instant après instant ?

La résilience, selon le Larousse, est l’aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques. « La résilience est un processus biologique, psychoaffectif, social et culturel qui, après un trauma, permet un nouveau développement psychique », d’après Boris Cyrulnik.


En physique, la résilience est la résistance d’un matériau à des chocs répétés. Et ne sommes-nous pas dans un monde troublant qui nous fait vivre des chocs répétés à travers la multitude de nouvelles dramatiques et de stress induits ?

Que faire alors pour transmuter cette énergie de peur en résilience sans tomber dans la ténacité ? Pas si simple. La première chose à faire est de ne pas confondre résilience et ténacité. []


1 vue0 commentaire
bottom of page