Rechercher
  • isabelle02237

Suspendre son jugement

Suspendre son jugement...

Depuis avril, je me suis sentie comme anesthésiée par tant d'informations officielles venant de l'état et officieuses de lanceurs d'alerte et j'ai travaillé mon discernement... Je suis passée par des émotions de colère, d'injustice et d'incompréhension. Je me sentais comme beaucoup dans la confusion la plus totale... Une confusion qui coupe les ailes, qui fragilise et qui éteint. Un sentiment d'être comme une ado à qui on impose une punition dans sa chambre alors que mon besoin de liberté et d'autonomie se confrontait à mes vieux démons et à mon libre arbitre de me soumettre ou pas...

Alors, ma fibre de chercheuse scientifique s'est réveillée et je me suis fait mon idée, j'ai lu énormément, j'ai écouté des conférences et j'ai compris que mille affirmations ne font pas une certitude, que mille doutes ne font pas une ineptie, que la vérité est celle qui nous convient ou que nous pouvons comprendre ou accepter. J'ai la mienne que je peux partager si vous le désirez mais elle est une vérité, je ne prétends pas que ce soit la vérité. L'article "Quand la conscience s'éveille..." se trouve sur mon blog.

Et puis tout évolue et une opinion peut changer... On a le droit à l'erreur, on a le droit de passer de l'ignorance à la connaissance et de changer d'avis sans perdre du crédit, sans être traité de complotiste parce notre pensée sort d'un cadre bien établi. Laissons notre intelligence ouverte, curieuse et constructive. La pensée positive un peu forcée face à la réalité m'a aussi irritée... non tout ne va pas si bien. De même que le pessimisme convenu de la pensée générale... Ce ne sont pas des solutions... Ils oublient (par déni inconscient) l'un et l'autre que chaque situation est particulière et qu'il n'y a pas une solution unique.

Alors aujourd'hui, j'ai compris à quel point la notion de respect que j'enseigne a tout son sens. En effet, le respect en Coaching nous invite à suspendre notre jugement sur l'autre et sur ses opinions et de l'accueillir avec sa vérité, ses croyances et de le laisser évoluer à son rythme un pas à la fois par un accompagnement bienveillant et éveillant. L'aider à grandir en conscience est une partie essentielle de notre métier...

Suspendre son jugement, c'est prendre un temps de recul pour ne pas nous identifier à un dogme, de ne pas nous laisser emporter par une opinion virulente qui nourrit nos peurs. Et si ce n'est pas la peur du virus, c'est de la peur de la répression, des gens dans les magasins ou de la 5G ou encore de ZOOM qui est piraté... Cette abondance d'informations orientées sur la Peur nous décentre, nous désaligne et nous ne sommes plus connectés à ce que nous sommes vraiment, à notre coeur, à nos valeurs. L'absence de contacts physiques nous prive aussi de la sensation de notre corps et de celui de l'autre. Et pourtant, écoutons-le... Il sait!

Maintenant que le déconfinement se profile, je reprends la parole pour vous dire que l'alignement coeur-corps-conscience aussi appelée congruence sera pilier d'un état d'être apaisé, d'une bonne santé et de décisions fluides et éthiques. Le discernement nous aidera à reconstruire une société plus juste, plus en accord avec nos valeurs et à nous mettre en action vers un idéal qui nous porte . Chacun a sa vérité là où il se trouve dans sa réflexion et son ouverture de coeur et chacun à raison, ou tout le moins, chacun est sincère dans ce qu'il croit être juste. On sait que la lumière l'emporte toujours sur l'obscurité mais la saleté peut aussi tacher la blancheur d'un tissu. Tout existe et tout à son sens.

C'est parce qu'il y a une quantité d'absurdités que le monde se réveille, prend position et se transforme. Sans cela l'humanité resterait endormie mais frustrée, la planète continuerait à s'épuiser et la vie s'autodétruirait... Mais non, il se passe un grand saut quantique dans la conscience humaine et cela risque de faire encore des remous. Je sens qu'on est seulement au début des contractions et que l'accouchement de ce nouveau paradigme annoncé est en marche.

J'ai appris qu'en chinois, le mot crise se compose de deux signes qui veulent dire danger et opportunité, en hebreu, il est synonyme de salle d'accouchement. Alors, j'aime à penser que cette crise est une période de gestation et nous allons accoucher d'un monde encore inconnu mais qu'on sent déjà magnifique... Certe, nos opinions nous aideront à nous mobiliser ensemble vers des objectifs éthiques sans nous laisser happer par des jugements qui nous fragilisent. Cette gestation planétaire est aussi individuelle. Nous sommes invités chacun à nous aligner, à être congruent c'est à dire en harmonie entre nos valeurs, nos pensées et nos actes... A chaque incongruence, la vie nous l'indique par un état d'être non agréable, une crispation de plus, un stress, une maladie... A nous de décoder les signes que nous envoie notre corps en accord avec notre coeur pour oser être authentiques.

Oser être soi et rayonner la joie de l'être même quand tout s'agite autour de nous.

Oser suspendre notre jugement sur l'extérieur et revenir à nous-mêmes avec bienveillance. Instant après instant, se préparer à éclore. C'est cela que je nous souhaite.


Je vous retrouverai avec plaisir très vite en virtuel en Coaching individuel ou en formation. Prenez soin de vous.


23 mai 2020



0 vue
Contact

Isabelle Wats

Tél : +32 486 15 74 38

isabelle@creacoach.be

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon